6 astuces pour bien orchestrer l’utilisation d’une nouvelle plateforme en classe

Vous êtes intervenant scolaire. Vous êtes à la fois un chef d’orchestre, un pompier, un policier, un conseiller, un pédagogue… Dès que vous franchissez la porte de la classe, vous avez une bonne trentaine de merveilleux et complexes ados à « gérer ». Et ce n’est pas de la tarte!

Utiliser les technologies en classe est à la fois merveilleux et problématique : oui, il y a les enjeux techniques (le wifi, les connexions, les fureteurs, le coupe-feu, la sécurité), mais il y a aussi l’enjeu humain! Vos étudiants, aussi « technocompétents » qu’ils peuvent le laisser croire, vivent parfois des problématiques.

Que ce soit des difficultés à suivre les étapes proposées, à se concentrer sur la tâche demandée sans aller explorer le Web, ou à bien inscrire leur courriel et à mémoriser leur mot de passe pour accéder à une plateforme comme Enio, plusieurs embuches peuvent rendre l’utilisation plus complexe. Bien entendu, quand on multiplie ces réalités par 30 étudiants, ça ne rend pas votre tâche évidente!

Quelques petits trucs et astuces pour améliorer votre situation en classe :

  • Dès le premier cours avec un outil, ayez en main une copie par élève d’une Fiche de l’étudiant avec les différentes étapes d’inscription à tout nouvel outil en ligne, application ou plateforme (ex. : p. 8 du document Utiliser Enio en classe), et réservez un espace afin que chaque élève y inscrive son mot de passe. Il pourra conserver cette feuille d’information précieusement afin de s’y référer et faciliter ses prochaines utilisations de ces outils.
  • Vous avez un groupe plus difficile, utilisez une liste de classe codée* afin de conserver précieusement les informations d’accès aux différents outils numériques que vous utilisez en classe. Ainsi, vous pourrez la consulter si un élève oublie ses informations et a de la difficulté à accéder à un outil.
  • Donnez un temps limite à l’ordinateur ou sur la tablette pour effectuer la tâche demandée.
  • Nommez des étudiants responsables du soutien technique aptes à aider d’autres élèves qui rencontrent des problématiques simples.
  • Ayez en main un plan B : feuille d’activité individuelle, vidéo à visionner… (Le guide de l’intervenant offre plusieurs possibilités en lien avec chaque activité Enio).
  • Gardez en tête que certaines activités numériques peuvent aussi se faire à la maison, en devoir. Enio est d’ailleurs accessible en tout temps, autant sur une tablette, un téléphone intelligent ou un ordinateur.

En espérant que ces quelques astuces vous aideront à employer votre énergie à bien orchestrer vos périodes numériques et à encadrer les apprentissages des jeunes de vos classes, au lieu d’éteindre des feux techniques!

*Il y a un enjeu éthique à détenir les accès d’un étudiant pour une plateforme. Il est préférable que chaque étudiant garde en main son information de manière confidentielle.

Classés dans :