« Mes intérêts » : Enio réinvente le questionnaire d’intérêts professionnels

Enio mes intérêts RIASEC

Concevoir une plateforme d’orientation, c’est une suite de petites et de grandes décisions prises par une équipe de professionnels chevronnés et passionnés. Pourquoi choisir cette activité plutôt qu’une autre? Comment le résultat aide-t-il les jeunes dans leur démarche d’orientation? Comment bien les accompagner dans la compréhension et l’utilisation du résultat?

Cet article est le troisième d’une série qui, nous l’espérons, permettra de répondre à toutes vos questions quant aux différentes activités que l’on retrouve dans Enio.

C’est quoi, Mes intérêts?

S’il y a un thème classique dans la démarche d’orientation, celui auquel tout le monde pense en premier, c’est bien celui des intérêts. Ce thème chouchou est même devenu indissociable du RIASEC. Gageons que John Holland, en créant cette fameuse typologie, était loin de se douter de l’engouement quasi religieux qu’il allait susciter dans le monde de l’orientation!

Nous ne pouvions donc pas passer à côté de la typologie de Holland pour l’activité Mes intérêts. Le vocabulaire utilisé dans le questionnaire a par ailleurs été entièrement adapté pour correspondre le mieux possible à la réalité contemporaine.

 

 

Quels sont les avantages pour les jeunes?

Devant l’abondance des questionnaires d’intérêts basés sur la typologie de Holland, nous avons voulu donner à l’activité Mes intérêts deux dimensions supplémentaires par rapport à ses applications habituelles.

D’une part, l’activité permet aux utilisateurs de mettre leur profil RIASEC en lien avec des métiers et des professions, sans qu’ils n’aient besoin d’interroger un engin de recherche. Bien entendu, les avenues suggérées sont des pistes d’exploration pour leur démarche d’orientation. Ainsi, une fois l’activité complétée, ces suggestions apparaissent dans la section Mes professions du profil Enio. Au clic, ils peuvent consulter leur description. Ils peuvent même ajouter des options, si celles qu’ils préfèrent n’apparaissent pas dans la liste. Après tout, leur profil Enio leur appartient!

D’autre part, en étant partie intégrante de la plateforme Enio, le résultat de l’activité Mes intérêts est appelé à être comparé, voire confronté aux résultats des autres activités. Ainsi, l’utilisateur prendra non seulement conscience que les intérêts ne sont pas la seule dimension à considérer dans un choix de carrière, mais que le résultat de l’activité 10 peut confirmer ou infirmer certains autres, comme celui de son profil TOP (activité 1). L’idée, c’est qu’il en prenne conscience, et Enio est là pour l’aider à le faire. Même si la plateforme ne remplace pas le conseiller d’orientation, elle met très bien la table pour une discussion sur ce genre de contradictions!

 

Enio Mes intérêts RIASEC

Comment bien accompagner les élèves?

La première activité suggérée aux intervenants, dans la trousse d’outils à télécharger, permet de présenter la typologie de Holland. Grâce au jeu suggéré, les élèves ont l’occasion de s’approprier cette approche.

La deuxième activité a pour objectif de mettre à l’épreuve les habiletés de chaque élève en lien avec l’un des six types RIASEC. Amené à expérimenter le type qui lui ressemble le moins, l’élève découvrira peut-être des facettes insoupçonnées de ses champs d’intérêts. Au pire, il confirmera certains non-intérêts! 

Avec tout cela, si John Holland était des nôtres, nous nous plaisons à penser qu’il serait très fier de voir sa typologie aussi bien intégrée dans une démarche d’orientation!

Classés dans :