La plateforme Enio : quand la motivation scolaire rejoint l’orientation

Enio motivation scolaire

Depuis des années, chez Academos, nous nous impliquons dans différentes initiatives qui visent à favoriser la motivation et la persévérance scolaire des élèves québécois, que ce soit par la participation à des événements comme les Grandes rencontres sur la persévérance scolaire ou Repenser l’école, ou encore par des prises de position telles que lors de la consultation sur la réussite éducative du gouvernement du Québec en 2016.

Il faut dire que le lien entre la motivation à poursuivre ses études et le choix de carrière m’intéresse depuis la fondation d’Academos, en 1999, alors que j’en faisais mon projet de doctorat en psychologie à l’UQAM.

Saviez-vous que 24 % des élèves à la fin du secondaire ne savent pas encore s’ils iront au cégep ou à l’université? Qui plus est, jusqu’à 20 % d’entre eux n’ont pas de plan d’avenir concret?

L’importance de la motivation à l’école

Or, « l’indécision vocationnelle » a été identifiée comme un facteur important d’échec scolaire. Ainsi, près de la moitié des étudiants ayant interrompu leurs études collégiales ou universitaires expliquent leur décision par une absence de projet professionnel.

De façon générale, lorsqu’on les compare aux élèves qui persévèrent, les décrocheurs scolaires ont souvent une attitude négative face à l’école, aux enseignants et à l’apprentissage. Ils sont aussi peu motivés à l’école.

Or, la motivation scolaire est une variable clé pour prédire la réussite scolaire des élèves. Pourquoi? Parce que plus les élèves s’engagent dans leurs tâches scolaires par plaisir et par choix personnel, plus élevés sont leurs taux de réussite et de persévérance à l’école. À l’inverse, plus ils vont à l’école par obligation, plus ils ont tendance à échouer ou à abandonner l’école. Favoriser la hausse ou le maintien de la motivation scolaire est donc crucial pour la persévérance scolaire.

Depuis près de 20 ans, Academos agit donc sur ces variables en offrant aux jeunes la possibilité d’être en contact avec des mentors inspirants. Avec Enio, nous avons voulu, en collaboration avec Septembre Éditeur, renforcer notre action en agissant sur davantage de facteurs motivationnels.

Comment Enio contribue-t-il à la motivation des élèves?

Avec Enio, nous agissons sur trois piliers de la motivation décrits par les experts, notamment dans la théorie de l’autodétermination (Deci et Ryan), universellement connue en psychologie depuis plus de 30 ans. Ces facteurs ont été considérés dans la conception d’Enio, de façon à en maximiser les bénéfices pour les élèves.

Ainsi, plusieurs fonctionnalités d’Enio visent l’augmentation du sentiment de contrôle des élèves. Mentionnons, la personnalisation de l’interface en fonction des résultats obtenus, la fonctionnalité qui laisse à l’élève le choix des personnes avec qui il partage son profil et les suggestions d’activités semi-dirigées qui laissent des choix à l’élève.

Le sentiment de compétence, quant à lui, est travaillé tout au long de la participation de l’élève. Enio fournit de la rétroaction à la fin de chaque activité. Il soutient et valorise également l’élève à travers des réflexions au cours de chaque activité. Enfin, nous sommes conscients que les dernières activités axées sur la prise de décision comme L’heure de vérité (14) ou L’Équation décisionnelle (15) sont plus difficiles à réaliser ou sont sources d’anxiété pour les élèves. Nous les avons donc bâties de façon à ce qu’elles guident l’élève dans son processus décisionnel, tout en préservant son autonomie.

Quant au sentiment d’affiliation, Enio y travaille en incitant les élèves à développer des liens avec le monde du travail à travers deux activités : Découvre Academos (3) et Rencontre un travailleur (13). Cette dernière, en plus de proposer des mentors en fonction du profil de l’élève (ses intérêts et son profil RIASEC), soumet à l’élève différentes façon d’entrer en contact avec des travailleurs, par exemple lors de journées portes ouvertes d’entreprises ou à travers des organismes comme Jeunes explorateurs d’un jour ou Montréal relève.

À ces trois piliers de motivation s’ajoute un facteur motivationnel proprement lié à l’intégration du numérique dans la pédagogie et à son attrait pour les élèves, comme l’a documenté Thierry Karsenti, professeur à l’Université de Montréal : « La technologie sera l’excuse pour faire passer du contenu. Les élèves oublient qu’ils font des travaux scolaires parce que les applications utilisent certaines techniques du jeu vidéo. » C’est en quelque sorte le cas d’Enio, qui amène l’élève à découvrir son profil qui se modifie en fonction des résultats obtenus aux activités. Les activités d’accompagnement fournies aux intervenants scolaires proposent également une foule de variantes utilisant des vidéos pertinents sur YouTube, des jeunes avec l’application Kahoot, etc.

Pourquoi Enio plutôt que les autres sites et applications d’orientation?

En résumé, Enio se démarque de tous les outils d’informations et questionnaires car il offre une démarche personnalisée et complète, pensée pour agir sur la motivation des élèves. Rappelons qu’Enio inclut concrètement des activités ayant une dimension informative, une dimension questionnaire et un axe de prise de décision.

En plus de cela, Enio agit vraiment comme un accompagnateur en continu (les activités peuvent être réalisées à la maison) pour permettre aux jeunes de prendre les bonnes décisions et de bâtir des plans d’action adaptés.

Essayez la plateforme gratuitement ici.

 

Catherine Légaré
PhD en psychologie

 

Sources :

Classés dans :