Numérique, orientation et motivation : comment faire lever le gâteau?

Il y a 20 ans, les écoles dites « technologiques » étaient celles dotées d’un laboratoire informatique, où l’élève mettait en pratique les notions vues en classe via un « logiciel ». Vous vous rappelez, l’ère des disquettes, où il fallait « se brancher » à Internet pour consulter AltaVista ou La Toile du Québec?

Les temps ont changé, et les enjeux se sont multipliés. L’utilisation du cellulaire en classe est contrôlée, il est impensable de faire des travaux de recherche sans Internet, les dossiers scolaires des élèves sont gérés par un portail, etc.

Bien sûr, l’orientation ne fait pas exception. Encore faut-il bien utiliser les outils à notre disposition pour intégrer les nouvelles technologies au service des élèves, et surtout, pour les garder motivés à l’école.

Voici deux raisons pour lesquelles nous croyons qu’Enio favorise un beau mariage entre numérique, motivation et orientation.

Il rejoint les élèves là où ils sont

Où ça? Sur leur téléphone, direz-vous! Bien sûr que oui, mais pensons aussi à ce qu’ils font, avec leur téléphone. Ils utilisent des applications qui les tutoient et qui leur font des suggestions adaptées à leurs préférences. Ils obtiennent des réponses à tout (et même plus!) en un temps record. Ils apprennent grâce à des vidéos, à des influenceurs et même à certains réseaux sociaux. Tout cela, instinctivement. Ils sont bien loin de la navigation traditionnelle sur des sites Web, même ceux qui ont été revampés pour « plaire aux jeunes ».

Enio, c’est plus qu’un site Web, un questionnaire ou un portfolio. C’est un savant mélange de tout cela, où le ton et la présentation visuelle font en sorte que l’élève trouve ses repères. C’est lui qui l’utilise, non?

Il facilite le développement d’un projet

Demandez à un athlète olympique où il trouve la motivation de s’entrainer, pendant 4 ans, pour (peut-être) gagner ou défendre un titre. Pour rester motivé, il doit être animé par la seule idée de vivre le moment magique, celui où les étoiles s’alignent, où les efforts auront porté fruit. Autrement dit, si l’athlète croit en son projet, il saura mettre en place les conditions nécessaires pour le réaliser.

Pour croire en un projet, il faut avoir un projet. Enio aide l’élève à construire celui-ci, à le circonscrire, à garder des traces de son évolution et à identifier ce qu’il faut faire pour le réaliser. Les dernières activités lui permettent de trouver un sens à ses démarches en lui faisant revisiter les résultats obtenus précédemment, et ce, au sein d’une seule et même plateforme.

 

Nous animerons un atelier au colloque de l’approche orientante 2018, qui porte justement sur la motivation, la persévérance et la réussite. Venez en discuter avec nous!

 

Classés dans :